Super Ciné Batlle 108 : Kafkanenberg

Episode 108 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

4ème épisode de confinement, on s’est dit « pourquoi ralentir ». On continue donc à enchaîner les épisodes deux fois plus vite, juste un chouia moins long. N’oubliez pas que nous avons mis à disposition de quasiment tous les bonus du RPU. Encore une fois, si on peut aider qui ce soit de cette manière, ça valait le coup de blablater dans nos micros. Que vous soyez confinés ou que surtout, vous êtes obligés d’aller travailler, ou que surtout vous faites partie du personnel hospitalier, si vous aimez Super Ciné Battle, hé bien on vous lâche pas.
On attend vos listes de TROIS films des années 2010, adressées par mail, toujours à supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre audacieux, une thématique marrante ou simplement un gag, tout peut nous intéresser. Attention, on va plutôt mettre en avant les films de la première moitié de la décennie On aime le cinéma et on confronte nos avis.Les recommandations (vers 1h20 mn et quelques)

Stéphane : Resident Evil 3, le remake
Daniel : Tiger King

Les classements de tous les films cités dans cet épisode sont disponibles sur notre site. Attention, Spoilers !

Et pour participer au RPU (et bénéficier de super avantages tel que l’épisode en avance et des bonus

4 réponses sur “Super Ciné Batlle 108 : Kafkanenberg”

  1. Je suis #TeamPapa pour Blackswan. Je l’ai trouvé vraiment prenant
    et réussi malgré quelques raccourcis.

    Ça fait plaisir d’entendre le petit Vadim 😉

    La bise à vous deux et encore merci pour vos efforts confinés.

  2. Je trouve toujours étonnante votre vision d’Aronofski. Le pire est sur the fountain, espèce d’allégorie sur la mort hyper émouvante (sauf l’arbre à foutre, ok…), et sur Black Swan, je trouve qu’il y a un côté Fight Club avec Myla Kunis qui est le Tyler Durden de Natalie Portman. Y a un côté “je joue sur la névrose à fond” via la métaphore qui fait de ses films, que je n’aime pas tous, des films intéressants, qui donnent à réfléchir. black Swan, j’aime bcp !

    1. Votre vision, c’est vite dit parce qu’on on a des visions assez opposée Daniel et moi sur beaucoup de ses films (après oui The Fountain on le déteste tous les deux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.