Episode 46 : briseur de rêves

Episode 46 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

Quelques films cultes pour ce nouvel épisode des années 80. Dont un film extrêmement demandé. Oulalala oui. Avec beaucoup de chinois qui volent.
On est toujours preneur de listes.  De 1980 à 1989 ( consultez aussi la liste des films déjà évoqués dans l’émission, histoire d’éviter les doublons). Ces listes de TROIS films, vous nous les adressez par mail qui est supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre intéressant, une thématique audacieuse ou simplement un gag, on est contre rien du tout. Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis.
Les recommandations (vers 1h20 mn)

Stéphane : King Gizzard & the Lizard Wizard, leur nouvel album
Daniel : la leçon de cinéma d’Alain Chabat ainsi que les deux volumes de Marvel Monsterbus par Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby.

Le classement de tous les films cités dans cet épisode est disponible ici. Attention, Spoilers !

8 réponses sur “Episode 46 : briseur de rêves”

  1. Heureusement que Papa a fait ses devoirs, parce que je sens que Daniel aurait classé Transformers à une place totalement déraisonnable , que cela serve de leçon à tous les écoliers ! 🙂

    Sinon, je n’ai jamais vu Princess Bride, pourtant je connais Inigo Montoya et sa célèbre réplique, comme quoi c’est vraiment devenu un personnage culte. D’ailleurs avant cet épisode je croyais que c’était le héros du film !

  2. Joli épisode, par contre j’ai été assez surpris par votre façon d’aborder Princess Bride : vous parliez du film de manière très premier degré, genre comme si vous classiez Holy Grail juste sur la qualité de son intrigue et le budget de ses décors.

    Pour moi c’est avant tout un gros pastiche (que Shrek a très probablement pas mal repompé) et dont le côté carton-pâte a contribué à un certain charme.

    Sinon hâte d’écouter votre review de Dark Crystal, faut que je me le revoie aussi 🙂 Pour info Netflix prévoit une préquelle sous forme de série pour 2018.

    1. Parce que pour moi ce n’est pas un pastiche car

      1) il y a des vrais arcs dramatiques dans la colonne vertébrale du récit qui ne sont pas remis en question

      2) c’est le récit imaginé à travers la perception d’un enfant, qui n’a pas le recul pour ça ni la volonté d’ailleurs puisqu’on le sait vraiment captivé par l’histoire.

      Il y a des pastilles humoristiques (la résurrection) et un ton général décontracté mais pour moi c’est plus une approche naïve que vraiment pastiche (et ça ne fonctionne pas tout le temps, le duel de gobelet empoisonné par exemple est très bien).

  3. ahah King Gizzard c’est mon meilleur concert de l’an dernier. Une énergie et une ambiance de malade, j’y ai perdu une chaussure !
    Et j’y retourne le 19 Février d’ailleurs, avec un peu de chance on va perdre la nouvelle 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *