Episode 44 : videur de boite de nuit-game

Episode 44 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

On est repassé aux années 80 ! Nos années coup de coeur ! On y parle aussi bien horreur que film intéllo. Et nazis, parce qu’on a une grosse demande de ce côté-là, allez savoir.
On est toujours preneur de listes.  De 1980 à 1989 ( consultez aussi la liste des films déjà évoqués dans l’émission, histoire d’éviter les doublons). Ces listes de TROIS films, vous nous les adressez par mail qui est supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre intéressant, une thématique audacieuse ou simplement un gag, on est contre rien du tout. Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis.

 

Les recommandations (vers 1h35 mn)
Stéphane : Le dernier Wolfenstein II: the new colossus et Opus Magnum
Daniel : le podcast d’Anna Faris

Le classement de tous les films cités dans cet épisode est disponible ici. Attention, Spoilers !

7 réponses sur “Episode 44 : videur de boite de nuit-game”

    1. Bien possible en effet, comme dit j’ai un souvenir un peu trop vague et je m’en veux car je sais que j’avais vraiment beaucoup aimé. Mais bon ma mission est de le revoir dans les plus brefs délais.

      1. Non, je veux dire que Daniel fait n’importe quoi : Vous dite dans le podcast que Angel Heart vas juste en dessous de Escape from New-York, mais Daniel en mettant à jour la liste sur le site, l’as mis au dessus.

        1. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah J’avais pas compris, j’ai lu trop vite. Ok, merci pour le signalement, je vais frapper Daniel et on corrige ça.

  1. Le pire, c’est qu’il me semble que c’est pas la première fois (mais j’ai oublié de signaler)
    Et on attend toujours les liste Resident Evil, Mission Impossible, Star wars, Fast and furious
    PS : après l’age de Daniel, né en 1977, on a enfin l’age de Papa, né en 1982 donc (je suis de novembre 1981 au passage), ce qui permet de remettre dans son contexte votres vision des différents films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *