Episode 40 : tir groupé de nazis

Episode 40 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

Est-ce qu’on ne poursuivrait pas un peu l’été avec un nouvel épisode de Super Ciné Battle. On y parle Disney, Gregg Araki, cinéma allemand et coréen. On a aussi décidé de repeupler la tête de notre classement avec quelques gros noms des années 2000. Enfin !

On continue donc de couvrir les années 2000 à 2009. Vous pouvez envoyer vos listes pour cette nouvelle phase de Super Ciné Battle. Pour participer, il faut nous adresser une liste de TROIS films (de 2000 à 2009, donc) par mail qui est supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre intéressant, une thématique audacieuse ou simplement un gag, on est contre rien du tout. Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis.

Les recommandations (vers 1h37 mn)
Stéphane : le groupe Royal Blood
Daniel : Sonic Mania et Yakuza Kiwami.

Le classement de tous les films cités dans cet épisode est disponible ici. Attention, Spoilers !

PS: on ne l’a pas annoncé dans cet épisode mais entretemps, le nouveau projet du Robotics Podcast Universe est disponible. Ca s’appelle « Parle à mon Luc« , et c’est… enfin allez y, écoutez !

15 réponses sur “Episode 40 : tir groupé de nazis”

  1. Petit com’ avant même d’avoir fini d’écouter l’épisode : quand vous parlez d’Old Boy et de sa violence vous citez comme cause / élément corrélé le fait que ça soit tiré d’un manga. Or, autant c’est tout à fait vrai (que c’est un manga à la base), autant il faut dire que le manga n’est pas du tout aussi violent que le film, et assez différent. C’est un polar assez posé, très bien dessiné, plus axé psychologique que violence, et malheureusement assez plan plan dans sa seconde partie (à partir du moment où le protagoniste rencontre celui qu’il cherche). Je n’ai malheureusement pas vu le film, mais à ce que j’en ai vu et entendu dire, il n’a pas grand chose à voir avec le film une fois passé le synopsis de base. Donc voilà, le manga n’a rien à voir avec la violence du film, du moins pour ce que j’en sais. J’espère que ça aura été informatif. ^^

  2. Je n’ai pas trop compris la remarque de Daniel sur Mystic River, je n’ai plus le film parfaitement en tête, mais dans mes souvenirs le sujet n’est absolument pas une vengeance ineluctable sur le pédophile, mais plutôt la vie chamboulée de 3 amis et notamment le calvaire de la victime qui se poursuit 25 ans après.

    1. Tu as tout à fait raison, je n’ai pas compris non plus. Il y a bien une histoire de vengeance dans « Mystic River » mais elle ne concerne pas le(s) pédophile(s).

  3. Ce qui est dingue avec No Country for Old Man, c’est que comme vous le dites les frères cohen atteignent un niveau de noirceur comme jamais avant. Je me souviens qu’à l’époque où je l’ai vu, je n’avais pas eu l’impression de voir un films d’eux justement tellement je le trouvais différent. Il faut absolument que le revois maintenant.

    Bonne émission et vivement d’autres top tier!

    PS: ça me fait tellement mal au coeur d’entendre Daniel dire que O’Brother est un Cohen mineur. C’est vraiment pas la sensation que j’ai. Mais peut être est ce du aux conditions de visionage? Je crois que c’est le premier que j’ai vu au ciné, en vo et vu tout cour. Et du haut de mes 16-17 ans, j’avais trouvé ça absolument génial. Comme beaucoup de gens de ma génération j’ai l’impression ^^

  4. C’est quand j’entends Daniel raconter l’histoire de la production de Kuzco que je suis content de vous écouter les gars. Va falloir que je revoie Kuzco car c’était une découverte tardive pour moi mais une petite claque d’humour quand même. Genre top tier Disney je pense…mais peut etre que je me suis fait avoir par le doublage de Didier Gustain

  5. Perso, je suis à chaque fois ultra touché par Daniel quand il raconte des pans de sa vie, ça sonne comme tout le reflet d’un pan de l’Histoire, un peu comme Forrest Gump mais sans le côté simplet, « juste » le côté pan de la Grande Histoire ! Du coup, à chaque fois, j’attends une nouvelle histoire et je me demande si, secrètement, on finira pas par avoir l’histoire de sa vie, parce que c’est typiquement le genre de bouquin que je dévorerai 😀 Enfin, voilà, merci beaucoup, vraiment à vous deux !

  6. Petite précision de la part d’un helvète: vous dites que le casting de « La Chute » est allemand, mais vous omettez juste de préciser que Bruno Ganz est Suisse. Un Hitler suisse y a de quoi être fier non?
    Sinon je me rappelle avoir été triste d’apprendre après avoir vu « La vie des autres » que l’acteur principal, Ulrich Mühe, était décédé peu après le tournage. A noter aussi que les réalisateurs de ces deux films allemands ont été appelé par Hollywood juste après et ont évidemment ruiné leur carrière avec deux purges (Le touriste et Invasion), triste….

  7. ‘tain, faites gaffe les mecs, je veux bien que vous soyez hétérobeaufs, mais « pédé », ça vient de pédéraste, pas de pédophile. Je sais que ça vient tous les deux du grec, mais dire que l’un vient de l’autre, ça renforce le lien que vous prétendez dénoncer entre les deux.

    1. Alors oui, tu fais bien de faire la remarque, justement c’est l’amalgame qu’on dénonçait (mais que dans le flow, on s’est pas exprimé précisément).
      (Pour moi, il n’y a aucun doute là dessus, en russe, « pederaste » veut dire homo et rien d’autre).

    2. Alors je n’ai pas de souvenir exact de la vconversation, faudrait que je réécoute mais le pédéraste aime spécifiquement « les jeunes garçons » les notions sont assez concomitantes, à fortiori à l’échelle moderne. (Puisqu’effectivement t’en parles du grec « Pedo »=enfant). L’idée reste hyper péjorative avec l’image du chasseur de petit garçon, du déviant néfaste. Mais oui, le vocabulaire aurait mérité d’être plus précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *