Episode 36 : curseur de la joie de vivre

Episode 36 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.
On ne vous lâche pas pendant l’été, qu’il pleuve ou qu’il pleuve. Cette semaine, on va s’attaquer à quelques films qui nous sont chers (tandis que Papa continue son petit marathon Apatow de son côté). Ca va bastonner.

On continue donc de couvrir les années 2000 à 2009. Vous pouvez envoyer vos listes pour cette nouvelle phase de Super Ciné Battle. Pour participer, il faut nous adresser une liste de TROIS films (de 2000 à 2009, donc) par mail qui est supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre intéressant, une thématique audacieuse ou simplement un gag, on est contre rien du tout.Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis.

Les recommandations (vers 1h25mn)
Stéphane : le jeu de plateau Cyclade
Daniel : la série de podcasts Beatmakers ainsi que la seconde saison de Master of None

Le classement de tous les films cités dans cet épisode est disponible ici. Attention, Spoilers !

28 réponses sur “Episode 36 : curseur de la joie de vivre”

  1. Salut, intéressant la divergence sur l’humour.

    Sinon, Stéphane, c’est normal que tu trouves la Boxe « bizarre » comme sport.

    Parce que c’est pas un sport.

    Je ne vais pas faire un argumentaire, en que pratiquant, mais si cela t’intéresse je peux te proposer une ou deux références d’ouvrage universitaire ou de l’éducation national qui pourraient de donner des explications pour comprendre la « bizarrerie sociologique » de la boxe.

    Dis moi si cela t’intéresse, je veux pas faire de HS sur SCB

    1. Sport, définition :

      Activité physique visant à améliorer sa condition physique.Ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises.

      Oui, la boxe est un sport. Faut aussi arrêter de prendre ça comme une insulte c’est un sport. Et ouais comme plein de sports ça peut être plus ou en tout cas on peut y coller plein d’autres choses « non en fait c’est un art de vivre, une école de la vie bla bla » et historiquement les sports ont toujours eu une dimension sociologique et/ou politique particulière mais ça n’en restait pas moins un sport. Et l’utilisation du mot me parait importante. Je ne suis pas sans connaître certaines choses sur la boxe et ce n’est d’ailleurs même pas une critique vis à vis des pratiquants, c’est juste qu’à titre personnel j’ai beaucoup de mal à me retrouver dans la boxe, même si ça peut-être un vecteur formidable au cinéma (je ne vais pas par exemple condamner Rocky ou Fighter parce que ça parle de boxe).

      Je n’ai pas spécialement besoin/envie d’un plaidoyer sur le sujet, non.

      1. Ah.

        Mon post ne se voulait ni un plaidoyer ni une quelconque critique de ton point de vue. Il n’était pas animé par un sentiment de vouloir répondre à une « insulte ».

        Au contraire, je le partage en grande partie.

        Les histoires « d’écoles de la vie », j’y croyais même pas à 15 ans dans mon quartier. ^^ Et je comprends bien l’agacement que c’est phrases vides de sens peuvent susciter.

        C’est juste que je voulais échanger avec toi de la spécificité de la boxe professionnel.

        Car, quand les gens parlent de la boxe, c’est surtout de la boxe professionnelle. Notamment les films
        Et les différences (sociologique, athlétique, politique, effectif, politique, financier) entre la boxe professionnel et la boxe amateur/olympique sont très intéressantes à prendre en compte. Toute l’ambiguïté et hypocrisie entre ces deux mondes

        Mon propos et ma proposition d’ouvrage spécialisée n’avaient pas, encore une fois, une volonté de t’inculquer une vérité ou de vouloir contrer un sentiment « d’injustice ».

        Je n’ai aucune prétention à juger ton rapport à la boxe. En revanche, j’aime bien échanger. ^^

        Et, je peux t’assurer, que les ouvrages dont je voulais te parler ne sont pas des « playdoyer ». Loin, de là.

        Voilà, j’ai fait ce post pour éclaircir le malentendu ! Tant pis !

        Et je conclue en te présentant mes excuses si je t’ai vexé en ayant écris un texte que tu as perçu comme moralisateur et/ou prétentieux.

        1. Non non pas de vexation du tout. Ma formulation était un peu froide ceci-dit, j’avoue. C’est juste qu’au fond ce n’est pas un sujet qui m’intéresse vraiment de prime abord et donc rentrer dans une discussion… je ne pense pas être un très bon interlocuteur. Mais j’ai un rapport assez étrange avec le sport en général en fait.

          Mais oui je vois ce que tu veux dire et évidemment c’est sujet vraiment riche (sinon d’ailleurs il ne serait pas autant utilisé par le Cinéma notamment) et avec de multiples strates.

  2. Steven Soderbergh a de gros succès à son actifs comme Erin Brockovich et traffic qu’il enchaine
    ensuite vient ocean’s eleven avec 85 millions de dollars de budget, il était bien bankable à ce moment.
    son bide qu’est solaris a du l’inciter à faire ocean’s twelve tout comme le 3 après trois bides atomiques
    n’oublions pas le succès stratosphérique de magic mike
    un réalisateur très intéressant

    1. Il me donne surtout l’impression d’alterner gros trucs bankable pour financer le prochain qui le sera moins. Sa filmo est très variée, il passe par le docu, la SF, la comédie concon, etc.
      Je suis sûr que Solaris n’était pas destiné à autre chose qu’un succès d’estime. J’adore ce film par ailleurs.

  3. Je suis le gars qui avait partagé la grosse liste de films vus/revus depuis le début de (et grâce à) SCB, et juste pour te répondre Papa : certes oui, je me suis tapé tous les Resident Evil à cause de vous, et si je les trouve tous parfaitement catastrophiques, je ne regrette pas du tout de les avoir vus tant j’ai ri par moments, parfois aux larmes. La scène de baston à la fin du 4, j’ai dû faire pause tellement j’avais mal aux côtes et que j’en pouvais plus, donc non franchement je réitère : merci pour ce vous faites, c’est toujours très utile dans le meilleur comme dans le pire 🙂

    Et sinon, très bon épisode, encore plein de bons films à ajouter à ma liste !

    1. Oh tu devrais regarder Ultraviolet en terme de poilade devant Milla J. qui fait n’imp’ dans une daube cosmique qui se prends trop au sérieux c’est magique.

  4. Hello SCB,
    merci pour cet épisode même si M. Bouley est en chute libre de 853 points dans mon estime après avoir descendu l’un des films les plus drôles de ces 20 dernières années, Stepbrothers ; dommage qu’il se soit senti personnellement visé par le regard acerbe du film sur les quadra immatures !!! L’objectivité est morte. Quant à M Andreyev, c’était assez mollement défendu, il méritait le top 20, mais réveillez-vous !!!!!!!!! L’acoquiner aux 11 commandements est une insulte à l’humour.
    Bon je redescends c’était un épisode bien sympa, bonne continuation !

      1. No offence !!! C’est juste que je me bidonne tellement devant les Anchorman, Talladega Nights et autres Stepbrothers que je m’attendais vraiment à un consensus positif dans SCB, je suis tombé de ma chaise. Mais bon continuez avec le sel c’est ça qu’on aime ! : )

  5. Le Rat Pack avec Steve Martin, Chevy Chase, Martin Short et Rick Moranis 🙂 ? ça arrive Papa, mais j’ai pas pu m’empêcher de pouffer de rire avec l’image soudaine de ces olibrius en costard sur la scène du Sands à dérouler leurs numéros un verre de bourbon à la main 😉

      1. Bah j’ai peut-être une hallucination auditive, mais j’ai bien l’impression que tu dis Steve au lieu de Dean…d’où mon commentaire 🙂

  6. Merci d’assurer le service pendant l’été les graveurs!

    Par contre l’idée d’un Transformers ciné battle c’est l’enfer. J’ai adoré votre F&F Battle – les films ont du mérite, y’a du talent derrière et c’est drôle devant le film et après aussi. Mais Transformers c’est le vide total.

    Quitte a sortir de la formule, pourquoi ne pas faire un hors-série des meilleurs plans-séquence, des meilleurs monologues, des fins les plus pourries de bons films, des acteurs qui sortent complètement de leurs type-cast le temps d’un rôle (salut Adam Sandler!)… ça ferait de la vraie culture pour nous et mettraient a contribution vos talents.

    La limitation c’est que ça ne peux pas vraiment se faire en mode Top Ten (trop concours de bite jpense) et qu’il n’y aurait pas de listes au préalable, mais avec le sujet dans le coin de la tête pendant quelques jours seulement vous pourriez faire de la bonne conversation comme ça. On y crois!

    PS: Cyclades c’est une super reco Papa! Le même éditeur a sorti INIS l’année dernière et c’est un bijou. Un peu moins pan-dans-la-gueule que Cyclades et Kemet mais subtil en diable et beau, tellement beau… à bon entendeur!

    1. Et les séries télé bordel. Je comprends que le concept de listes d’auditeurs+marbre ça empêche à SCB de devenir un talk show classique, mais pour des hors sujets de qualité n’hésitez pas a changer la formule.

    2. Je prends note de la reco. Après Transformers il y a tellement de choses à en dire, le vrai problème ce n’est pas le contenu mais l’échelle : « du meilleur au pire » pas sûr que ça soit la meilleure façon d’en parler.

  7. Encore un super épisode, ça fait plaisir !

    J’ai trouvé très juste votre analyse d’Ocean’s 12, même si je prends plus de plaisir à revoir le premier.

    Par contre le titre de La Caution (qui pète sa mère on est bien d’accord) « 10.000 fois au-dessus » des morceaux de David Holmes, c’est le genre d’affirmation qui me donne envie de vous attacher à une chaise et de vous passer La Ligne Verte en boucle. Sur la trilogie, s’il y a bien un truc qui ne bouge pas niveau qualité, c’est bien la BO qui est parfaite à chaque fois.

    D’une manière générale, je trouve que vous ne parlez pas assez des soundtracks (Lost in translation, Eternal Sunshine, Hot Fuzz…) mais bon, j’imagine que c’est compliqué de trop rentrer dans les détails, le temps vous est compté !

    Bref je vous aime quand même et j’espère que vous allez graver dans le marbre encore longtemps. Allez je retourne m’écouter l’épisode avec Cinéman, des barres de rires 🙂

  8. À 53m40s Daniel demande à Papa s’il est chaud pour une liste, à quoi on sent que ce dernier s’apprête à répondre : « J’étais déjà chaud dans le ventre de ma mère », avant de se reprendre. En même temps, ben oui, forcément.

    M’enfin c’est qu’une impression, ou alors c’est vrai ??

  9. Je suis dégoûté, ça fait des semaines que je veux vous envoyer une liste du genre « Les films primés dont personne ne se rappelle » afin de vous proposer « Crash / Collision », et voilà, je me fais doubler.

  10. J’aime bien Collision moi.
    C’est inoffensif, ça raconte rien, mais les acteurs sont investis, le découpage narratif est sympa.
    C’est juste que ça raconte rien.

  11. Bonjour, tout d’abord félicitation pour votre émission, et pour le site en général qui est simple mais efficace.

    Alors je viens râler (désolé). Il m’arrive parfois de ne pas être d’accord avec vous, mais votre critique de « La Plage » est unilatérale et expéditive.
    Comment n’avez vous pas pu voir dans ce film la déconstruction de l’utopie d’une société tribale moderne indépendante. Certes la conclusion est un peu tiède mais l’ensemble est vraisemblable, et le film ne manque pas de propos. Il relate bien l’effet du cannabis, dans son idéologie, dans ses délires mais aussi dans ces dérives (la paranoïa par exemple).

    Je n’ai pas revu le film depuis longtemps mais il m’a marqué comme beaucoup d’autre de cette période

    Ps: C’est perfect blue le meilleur Satoshi kon
    Bonne continuation, et merci pour ces bons moments

  12. Mais oui !! L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ! Putain de film ! Ca démarre ultra lentement mais plus ça passe et plus ça fascine, et surtout, surtout, Brad Pitt est EXTRAORDINAIRE dans le rôle de James !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.