Episode 63 : un projet de voyous

Episode 63 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

Après avoir repeuplé la liste par le bas, Super Ciné Battle a décidé de sortir des gros gros titres. Un vrai épisode blockbuster.
Envoyez nous vos listes de TROIS films, qui nous les adressez par mail, toujours à supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre intéressant, une thématique audacieuse ou simplement un gag, on est contre rien du tout. Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis. 
Les recommandations (vers 2h23 et quelques)

Stéphane : Le film coréen A Taxi Driver
Daniel : le box DVD « Jia Zhang-ke, la collection »

Le classement de tous les films cités dans cet épisode est disponible ici. Attention, Spoilers !

17 réponses sur “Episode 63 : un projet de voyous”

  1. Bonjour

    Je vous trouve assez dur avec le message du dernier samouraï.
    Si on regarde bien, ce n’est pas Tom Cruise qui est le dernier représentant de la culture des Samouraï. Il l’a transmets symboliquement à l’empereur via le passage du Katana .

    De plus pas de syndrome d’homme blanc sauveur, ce n’est pas lui que les japonais salue a la batail final mais bien Katsumoto.
    Tom Cruise ne dirige pas la bataille mais suit Katsumoto.

    TomTom ne devient qu’une légende mais pour les blancs via le personnage de Timothy Spall. Les japonais continue à honoré la mémoire des samouraï via l’empereur et la légende de Katsmumoto, même si Tom Cruise à permis se maintient. Lui l’homme blanc symbole de modernité et de progrès du début du film prouve à l’empereur que la culture japonaise est toute aussi universelle et importante les méthodes des civilisation occidentale. Car cette même culture à peu transformer un homme alcoolique et irrespectueux du début du film.

    Mais oui c’est un film à la gloire de TomTom, lui l’homme blanc capable d’être un vecteur essentiel d’une culture que certains occidentaux sous estime. Mais non aucun sous entendu avec la scientologie enfin . ^^

    1.  » ce n’est pas Tom Cruise qui est le dernier représentant de la culture des Samouraï. Il l’a transmets symboliquement à l’empereur via le passage du Katana »

      Ce qui revient donc au même : il est le dépositaire de cette culture, culture que l’empereur à choisi de trahir et c’est lui qui va la lui rappeler. Tu peux tourner ça comme tu veux : le dernier samouraï c’est lui. Sans lui il n’y a ni transmission symbolique ni samouraï de manière physique. Il aurait pu la transmettre aux blancs, être un témoin, mais non il faut en plus qu’il la transmette aux japonais qui, sans, lui l’auraient oublié.

      1. Certes c’est le dernier samourai mais physique.
        Mais il n’est pas le blanc qui vole la culture, puisque justement il l’a rends au japonais et que en plus le film se démerde pour mettre en un peu avant le personnage de Watanabe. Ce qui laisse un minimum place au respect de la culture japonaise et justement si il l’aurait transmis au blanc je pense que c’était pire ^^

        Mais bon je vais pas me battre pour un film plus que moyen . Surtout que le film a trop la pâte Tom cruise pour lui trouvez l’excuse de l’hommage à une civilisation/culture. Et plus de ça le grand marbre est plus que juste avec sa place. ^^

        1. Tu occultes bien facilement qu’il est dépositaire de cette culture au final, c’est pas uniquement une présence physique. Encore heureux qu’il leur restitue, manquerait plus que ça. J’veux dire c’est quand même justifier des manipulations symboliques au mieux très hasardeuses. On est presque à remercier le film d’avoir accordé un second rôle important à un japonais, c’est tout de même assez absurde d’en arriver là Les gros plans pompiers et la musique assourdissantes sont pour le personnage de Tom Cruise quoi que t’en dises. Je ne crois pas qu’on accuse le film de racisme, juste d’avoir un traitement très crétin de cette question mais bon, c’est Edward Zwick quoi, le mec aux plus gros sabots de l’univers.

  2. J’ai de l’affection pour Wasabi, j’étais donc triste d’entendre le traitement caricatural que vous lui avez réservé. Votre analyse se résume à l’équation : comédie française + Japon + Luc (inséré au chausse-pied pour justifier la hate) = forcément nul, alors même que vous êtes incapables de vous souvenir du pitch. 🙁

    Le pire c’est que juste après vous classez F&F Tokyo Drift et G.I.Joe des dizaines de places au dessus, en expliquant qu’il s’agit :
    – D’un film complètement débile, au moins aussi irrespectueux.
    – Et d’une grosse merde à 150 millions que Papa ne veut plus voir…

    Sans compter vos comparaisons avec Samouraïs ou Les bronzés 3… et je ne parle pas de Brice de Nice casé 17 rangs plus haut, sinon le marbre pourrait se déliter.

    Quand on s’aperçoit au fil des podcasts et des années que certaines œuvres ont hérité d’un classement WTF, ça renforce le côté mystique de vos listes ultimes. Mais lorsqu’au sein d’un même épisode il y a clairement deux poids deux mesures, ça casse au contraire la magie de Super Ciné Battle.

    PS : je le trouve joli le boîtier DVD de Wasabi, mais ce n’est pas moi qui ai demandé une dédicace. 🙂

    1. Bah TOkyo Drift est nul mais il réussit plus de trucs, rien qu’à l’image mais même en terme d’écriture t’as le personnage de Han qui est 10 fois mieux écrit/intéressant que tout ce que contient Wasabi, que Wasabi qui reste une comédie pas drôle de la première à la dernière seconde. Si on ne se souvient plus du pitch c’est sans doute pour une raison : il ne le mérite pas.

      1. Wasabi est au moins drôle pour moi et je ne pense pas être un cas exceptionnel. 🙂 Je suis bien sûr conscient de ses limites et de sa connerie, mais il reste, à mes yeux, un petit film policier dépaysant et inoffensif, nappé d’idioties. Les 2-3 fois où je l’ai vu j’ai toujours passé un moment agréable.

        Même s’il mérite sa place parmi les low tiers, tel J.B.E.Z je suis (très) désappointé en voyant dans la liste une palanquée de cosmo-daubes au dessus de ce doux condiment vert !

  3. Bonjour

    je vous adore mais je peux pas vous laisser dire des trucs pareil sur « I’m turning japanese » avec Kirsten Dunst, comme si c’était SON clip et qu’ELLE avait décidé de faire une parodie de culture japonaise … NON.

    Ce clip (de 2009) c’est une création de Takashi Murakami, réalisé par McG pour une expo d’art sur le japon à Londres. La chanson est une reprise d’un vieux tube des Vapors, choisi également pour son double sens…

    …donc par pitié de faite pas du SJW… les japonais eux ont kiffé.

    Voilà ca c’est pour Kirsten.

    Sinon parlons deux secondes des réalisateurs Mexicains qui accepteraient de faire des films de commandes pas du tout perso pour faire ensuite ce qu’ils veulent… alors je crois bien que Del Toro, à un homme qui lui demandait pourquoi il avait fait les Blade plutôt que de faire que des films persos… l’a traité de « connard » … car Blade EST un film perso et Blade 2 est a façon de montrer comment il imaginerait les films de super héros. Il voulait vraiment le faire avant la déferlante de Marvel en s’imprégnant de plan iconique de manga et d’anime comme Ninja Scroll… donc NON Blade 2 n’est pas un film de commande pour Del Toro. (source : un certain Raffik…)

    Sinon on sait comment son pote est arrivée sur Harry Potter… c’est simple… le film a été proposé à Del Toro, il a refusé car il voulait un univers plus sombre MAIS a proposé son pote. (source… le même Raffik)

    On sait aussi ce que devait être le troisième Batman de Nolan… le jugement du Joker… et pour une raison évidente ca n’a pas été possible, d’où le virage scenaristique pas très heureux..

    Voilou…

    Ca ne m’empêche pas de vous aimez !!!

    1. « Réalisé par McG » ok ça explique que ça soit si laid, tout s’explique. (rappelons que j’ai découvert le truc en direct, hein et que t’as AUCUN moyen de ne pas voir autre chose qu’un amas hystérique de clichés)

      Après si Blade 2 est vraiment un film 100% perso de Del Toro, soit, le réal ne sort pas vraiment grandit du truc si c’est pour faire un truc perso qui ressemble à ça (oui je trouve que Del Toro bénéficie généralement d’une indulgence pas toujours justifiable malgré quelque trucs vraiment excellents). « Sinon on sait comment… » Je ne crois même pas qu’on se pose la question de savoir comment Cuaron a fini sur Harry Potter mais ok pour la précision.

      Pour Batman 3 : bah c’est plus ou moins ce que je dis modulo le détail du jugement : que le Joker devait être lle personnage principal et que du coup le bidule bricolé avec Bane qu’on a eu c’était pas vraiment la vision de la trilogie dans la tête de Nolan, vision qu’on ne connaîtra donc jamais vraiment. Ca ne contredit en rien ce qui a été dit je pense.

  4. Je passe juste signaler que The Dark Knight n’est pas le dernier film de Heath Ledger, cet honneur échoit à The Imaginarium of Doctor Parnassus même s’il est mort en plein milieu du tournage.

  5. Hello,
    comme vous en remettez une couche sur ce pauvre Thierry Arbogast (que je ne connaissais pas avant que vous en parliez, mais j’ai un esprit bon samaritain), je vous informe quand même que ce n’est pas le dernier des branques : 8 nominations, dont 3 victoires aux césars comme meilleure photo (5eme element, bon voyage, hussard sur le toit)…bonus: il a aussi été chef op sur le film Wing Commander, ça pose son homme!!!

  6. Dites, c’est quoi le morceau bonus à la fin du podcast ? Daniel l’a sûrement dit mais je suis passé à côté… Et c’est tellement beau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.