Super Ciné Battle 154 : le Rashômon de Jésus

Episode 154 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

Les années 2010 sont de retour ! On a quelques gros films à traiter, et peut-être un classement qui va se faire chambouler. On attend vos listes de TROIS films des années 2010, adressées par mail, toujours à supercinebattle (at) gmail (point) com. N’hésitez pas à nous renvoyer vos anciennes mises à jour ou d’autres encore. Soyez originaux, soyez bons, changez rien.

Les recommandations (vers 2h03).
Stéphane : le film The Night house (la proie d’une ombre)
Daniel: la bande dessinée Goldorak, sortie récemment

Un énorme merci à tous ceux qui nous soutiennent sur Patreon !

Become a Patron!
Super Cine Battle
Super Ciné Battle 154 : le Rashômon de Jésus
Loading
/

8 réponses sur “Super Ciné Battle 154 : le Rashômon de Jésus”

  1. Merci pour cet épisode, comme d’habitude, passionnant. Je me permets ce petit commentaire pour apporter une précision importante pour nous, belges francophones. En Belgique, nous utilisons « quatre-vingt » et non « octante » ou « huitante ». Contrairement au « soixante-dix » et « quatre-vingt-dix » qui se disent respectivement par chez nous, « septante » et « nonante »… Car en Belgique, nous ne sommes pas à une contradiction près 🙂
    Merci encore et vivement le suivant.

      1. Avec plaisir !

        Et perso, j’ai jamais entendu « octante » de ma vie (je suis Suisse) et tout le monde ne dit pas « huitante » sur le canton de Genève.

        Moi par exemple, je dis juste « septante » et « nonante ». Je prononce le « d » de stand aussi, mais ça, c’est une autre histoire.

  2. Je confirme, Les trois mousquetaires (2011), plaisir coupable. Fantaisie sur le thème, les acteurs sont contents d’être là… Parfois je trouve ça idiot, parfois je trouve ça très fun et bien rythmé.

  3. Ça avait beau être le titre de l’épisode, que le « rashomon de Jesus est arrivé j’ai beaucoup rigolé tout seul et suis passé pour un idiot dans l’open space, mais ça valait le coup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.