Episode 13 : Le Soldat Ryan version France 3 PACA

 

Episode 13 de Super Ciné Battle, le podcast où nous établissons le classement ultime du cinéma. Nous prenons vos listes que vous nous adressez pour les classer, du meilleur au pire afin d’obtenir LA liste ultime.

ATTENTION ! C’est le dernier épisode consacré aux années 90. POUR L’INSTANT. Ce qu’il va se passer, c’est qu’au prochain épisode, on va faire un saut dans le temps et entamer les années 70. Et à compter de maintenant, on prend toutes vos listes sur ces années. Go !

Pour participer, il faut nous adresser une liste de TROIS films de 1970 à 1979 par mail qui est supercinebattle (at) gmail (point) com. Un titre sur une liste, c’est pas mal aussi et on sait que vous êtes originaux, on vous fait complètement confiance. Toutes les listes 80’s et 90’s sont amoureusement conservées pour le jour prochain où on y retourne.

En attendant, savourez cet épisode 13, exceptionnellement plus long car il fallait marquer le coup. Du Spielberg, du De Palma, du cinéma de HK et même des animes.

Au micro, Daniel Andreyev (@kamuirobotics) et Stéphane Bouley (@GKPlugInBaby). On aime le cinéma et on confronte nos avis.

Les recommandations (1h21mn)
Stéphane : The Nice Guys en DVD
Daniel : Kimi no Na Wa / Your Name et encore une fois le podcast « I Was there too ».

Le classement de tous les films cités à ce jour est disponible ici. Attention, Spoilers !

Bonne écoute.
(enregistré le 14 octobre)

PS: On vous prépare beaucoup de surprises dans les jours à venir. Restez à l’écoute.

41 réponses sur “Episode 13 : Le Soldat Ryan version France 3 PACA”

  1. Toujours un plaisir à écouter 😉
    La larme à l’œil tout de même pour la fin des ’90. Moi qui ai grandi durant cette décennie, je me rappelle que c’était bien fendard. Batman et Robin au cinéma, ça vous change un petit homme.

    1. Hello les Loulous…

      Grand fan de film Chinois, je reste pas insensible à la première place des années 90 de The blade.
      Pour moi ce n’est pas le meilleur film de Tsui Hark, j’avoue que je préfère l’enfer des armes..
      Sinon pour le reste ça reste du bon sens au finale…
      Merci ! On se retrouve dans les années 70

  2. Superbe épisode, bon vous avez globalement des goûts de chiotte hein, mais c’est un régal à écouter !

    Vivement les années 70 !

  3. Une excellente émission de conclusion. Et encore tellement tellement de grands films pas encore passés au crible!

    J’ai hâte de découvrir des tonnes de films la décennie des 70’s, car comme vous l’avez justement souligné, j’ai vu les classiques, mais je suis surement loin d’avoit tout vu. Quel sera votre Over the Top cette fois?

    Pour l’annecdocte j’raconte ma life, à un noël j’avais eu un home cinéma, et la premièr scène de film que je me suis mis pour faire péter les watt c’est non pas le débarquement du Soldat Ryan, mais celle des hélico d’Apocalypse Now ^^

  4. Encore du tout bon cet épisode.

    Allez, instant confession. Lorsque je suis allé voir Saving Private Ryan au cinéma, j’étais encore militaire (armée de Terre), c’était juste avant que je parte en Macédoine et au Kosovo pour la Force Trident, mais c’était surtout seul avec mon regretté et adoré grand père paternel. Il n’était pas allé au cinéma depuis 40 ans et avait vécu le débarquement. Le film a commencé, pendant la scène du cimetière mon grand père me parlait involontairement très fort d’ailleurs sans penser qu’il pouvait déranger les autres spectateurs, et puis nous nous sommes tus quand vint la scène où les barges s’approchaient des plages d’Omaha Beach. Quand le film s’est terminé, on est restés silencieux quelques minutes sans rien dire, les larmes aux yeux, c’est seulement après être sortis du cinéma qu’on a commencé à en parler, plein d’émotion. Moi touché par l’inattendu réalisme de la mise en scène des 30 premières minutes (presque gêné, honteux même d’imposer ça à mon grand père), lui parce qu’il l’avait vécu. Il insista sur le réalisme des sons et l’immersion à la première personne dans des passages sous l’eau ou l’acouphène après l’explosion. A mon premier visionnage j’avais été estomaqué et criais au chef-d’oeuvre, puis au deuxième en VHS sans mon grand père et sans l’immersion due au grand écran d’une salle de cinéma, les défauts du film (et les ficelles de la réalisation) m’ont sauté aux yeux sans pour autant ébranler la place qu’il a dans mon coeur de cinéphile. Ce film m’avait permis de parler avec mon grand père de ceux que je l’avais toujours entendu nommer « avec humour » les Boches ou les Schleuh, mais de surtout comprendre que malgré ce qu’il avait vécu il n’avait n’avait pas d’opinion manichéenne envers les allemands qu’il avait affronté en tant que soldat ou résistant. J’ai gardé les places de cinéma dans un premier temps rangés dans la VHS, puis dans le boîtier du DVD et aujourd’hui dans celui du bluray. Je le regarde au moins une fois par an, pour sa mise en scène et ses autres qualités cinématographiques, mais encore plus pour ce moment privilégié avec mon grand père qui nous a lancé par la suite sur de nombreuses discussions très personnelles dont il ne voulait pas parler auparavant. Bref, un putain de bon film.

  5. Bon moi du coups ce soir je mate the blade pour la première fois , j’espère me régaler mais avec vous deux je m’attends a tout , c’est que votre liste est foutrement personnelle dés fois !:P
    En tout cas , avec les années 70,puis prochainement le retour des années 80,90 puis surement les années 2000 et 2010 , mon petit doigt me dis qu’elle est pas prete de s’arréter cette émission déja culte ! Tant mieux 😉 !

  6. Salut les cinéphiles, merci encore pour cet épisode. Alors que j’étais quasiment à 100% d’accord avec vous sur les années 80, je me rends compte que vous m’avez « énervés » plus d’une fois sur ces années 90. Les 80s bénéficient certainement d’un filtre bienveillant « madeleine de Proust pour trentenaires », contrairement aux 90s . Entre la Ligne verte, les évadés, la vie est belle et Forrest Gump (films, certes imparfaits, que j’ai adorés à leurs premières visions étant ado), je me rends compte que Daniel semble avoir un problème avec les « fables ». Aucun de ces films ne se veut crédible et ils ne prétendent qu’a raconter une belle et simple histoire. Pourtant Daniel ne cesse de décortiquer les points irréalistes sur ces films pour les enfoncer (nombres de blacks dans le couloir de la mort, inspirations pourtant « gaguesques » de Forrest Gump sur de grands événements historiques, vie dans les camps dans la vie est belle, etc). Daniel, au vue de ta grande culture pop et ton ouverture d’esprit, je trouve contradictoire ce blocage avec ces films certes irréalistes, mais du domaine de la fable. Qu’en penses-tu?

    1. que lis-je???! j’etais scandalisé d’entendre Daniel massacrer cette pauvre « ligne verte »avec ses arguments fallacieux (aka « tout finit bien » d’apres lui,je contre argumente d’ailleurs dans les commentaires sous la dite emission et jamais oooooh grand jamais le barbu n’a osé me repondre! la peur! la trouille face a la veritayyyyy vrayyyy) mais là,s’en prendre au multi oscarisé Forrest Gump,je n’ose y croire! pas encore ecouté le podcast mais si il veut les piquets de greve devant sa masure apres demain matin,il les aura et les piquets on sait dejà où les planter et ce n’est pas dans son coeur de pierre!

      sinon , plus serieusement (pour quelques secondes) je te plussoie totalement sur son aversion pour les fables…mais Daniel a été elevé en russie si je ne m’abuse et dans cette contrée difficile, les heros de contes finissent en general crevés dans le froid ou dévorés par les loups (et chiés par les ours)….c’est « ca » pour lui « la normalité »…t’as dejà entendu Daniel contester la puissance de Frappe d’yvan drago sur des details techniques (rapport à effet de force,vitesse,poids en corrélation avec le bruit sourd de ouf qu’on entend) ? tu l’as entendu evoquer la possibilité que le robot du debut de rocky 4 ait une IA bien trop développée pour l’epoque? Daniel et Papa parle souvent de cette « verité » à laquelle ils seraient totalement dévouée…et moi de penser que cette verité n’est autre que SATAN!

      ma liste avec « bad lieuntenant », l’eveil’ et ‘le temps d’un week end » n’a donc pas été retenu…. ahhhh mais pour faire les zouaves avec powers rangers là y a du monde! je suis larme et desespoir sachez le daniel/papa meme si je sais dejà que….je vais bien m’amuser 🙂 .

  7. Ah non ! Je peux pas cautionner pour Forrest Gump ! Juste la technique, la revisite de l’histoire Américaine de la deuxième moitié du XXème siècle et l’incroyable regard qu’on porte sur les évènements terribles vécus (sans compter la technique de réincrustation de Tom Hanks sur des vieux films d’époque), ça ne mérite pas d’être aussi bas ! Si ça n’avait pas été dans le top 10, j’aurai rien dit, top 20, bon, ça fait un poil bas, mais là… Si ça continu… Bah je vais continuer à écouter, mais je vais être colère !

    Bon sinon, faite chier quoi, j’ai encore une tétra-chié de film à regarder pour voir ce que ça vaut, maintenant :'(

  8. Haha, quand Daniel mentionnait Il était une fois en Chine, je pensais exactement la même chose : dommage que Donnie Yen et sa technique du torchon essoré ne soit pas dans celui-là, car difficile de faire plus classe comme méchant !

  9. La Ligne Verte 8,5/10 IMDB donc votre classement vous décrédibilise définitivement en tant que critique cinéma.
    C’est un film magnifique et incroyablement émouvant.

    1. Autant j’aime bien la ligne verte autant je ne suis pas d’accord avec tes propos.
      On se doit de respecter les gouts de chacuns… Il y a eu des argumentations. C’est comme ça.
      La crédibilité de quoi ?! Lol

  10. Après la saucée qu’il vient de se prendre, je vais devoir mettre un petit panneau « attention : urine fraîche » devant mon DVD de Double Team.

  11. Bon je viens de mater ta recommandation Papa, The Nice Guys donc, et j’ai ri trois fois. Principalement sur les blagues avec Hitler d’ailleurs, comme quoi quand vous dîtes que les nazis sont une plus-value au cinéma, c’est pas des conneries.

    (Plus sérieusement, si ce film est un des meilleurs films sortis cette année comme vous l’avancez, ça fait beaucoup de peine pour l’année quand même.)

  12. La scène de la plage du Soldat Ryan pour moi c’est surtout le truc le plus repris en jeu vidéo. On peut même dire que cette scène est à l’origine même du FPS moderne.

  13. Bon, je repasse après avoir visionné The Blade et j’ai vraiment un problème avec vos n°1 ! Déjà dans les 80s je trouvais la place de Robocop exagérée, malgré tout le bien que je pense du film, mais alors là, ce fut la douche froide. Pourtant je peux tout à fait être client des Tsui Hark, John Woo et globalement de tout le ciné made in China/HK.

    Pour reprendre les mots de Papa, oui The Blade m’a raclé la gueule contre le macadam, sauf que tenter de suivre un film qui nous violente la tête dans tous les sens, ce n’est pas agréable, désolé. C’est un peu comme si j’essayais de jouer ma Barbare trombe sur Diablo 3 en vue FPS. J’ai trouvé la majorité de l’action, au mieux illisible, au pire incompréhensible.

    J’ai eu beaucoup de mal aussi avec la temporalité du film. Déjà il dure 1H40 et la fameuse scène d’entraînement, inhérente au genre, n’arrive qu’au bout d’une heure, il était temps. Ensuite, pour certains personnages on a l’impression que des semaines, voir des mois s’écoulent, quand pour d’autres on dirait que tout se passe en quelques jours, mention spéciale au chaton de la fille qui ne grandit pas d’un pouce de tout le film.

    Pour conclure sur une note plus positive, le moment où notre ami manchot attache sa lame à une chaîne, ça tue et le duel final sauve un peu le tableau. Je perçois parfaitement toute la rage qu’à voulu insufflé Tsui Hark dans son film, mais ça reste mal exécuté à mes yeux. De la même époque, je préfère largement « Il était une fois en Chine » ou « A toute épreuve ».

  14. Je me demande tout de meme si vous ne vous etes pas plantés sur le « dragon ball le film » ?

    je pense que votre auditeur (un autre cedric),parlait du film de 1991 « Dragon Ball, le film : La Légende des sept boules de cristal » avec des acteurs…si c’est le cas,il aurait du preciser.

  15. Merci pour l’épisode « season finale »… et on rigole presqu’autant en lisant les commentaires au-dessus 🙂 Je ne suis pas cinéphile pour un sou mais j’étais très intrigué par le reportage sur Haim Sabban évoqué par Kamui, c’est celui-ci (dans Capital période Emmanuel Chain)? https://www.youtube.com/watch?v=ILQT1B9RoCU

    1. Merci pour la video meme si elle désespère du genre humain quand tu vois ce genre d’homme qui tire les manettes avec ses milliards.

      Rarement vu un etre aussi répugnant et vulgaire que celui là,que ce soit dans sa facon d’être outrancière ou de s’adresser aux autres comme a des subalternes dispensables.Il a de plus donné plus de 10 millions de dollars pour la campagne de la va t’en guerre Clinton.C’est la totale.

      1. Et Cedric64 tu as un compte twitter? Parce qu’il y a un cedric64 sur twitter mais c’est pas possible que cela soit toi ou sinon… Mdr…

        1. non j’ai pas de compte twitter praedones…jamais supporté qu’on limite à un certain nombre de caractères ce que j’ai à dire 🙂 , je joue donc pas le jeu.

  16. Bon je viens de voir « Il était une fois en Chine » après avoir été hypé par Papa… Le film est naz !!! Je sais pas comment vous avez fait pour le classer aussi haut ! XD

    Certes les goûts et les couleurs etc Ok… Mais tout de même… Je me suis vraiment forcé, a la fin c’était dur. Et cette fameuse scène des échelles… Comment dire… C’est vraiment ça qui vous en fout plein la vue ??? ^^

    1. Pareil pour the blade, le film fait 20 ans plus vieux qu’il n’est. C’est un film un peu idiot, les bastons sont assez peu crédibles, aucun coup n’a l’air vraiment porté. L’émotion passe à peine. Bon l’immersion marche bien mais c’est quand même filmé en dépit su bon goût. Le film a une soixantaine de places en trop, je le pose juste derrière alien 3, et je ne suis qu’un messager.

      1. J’ajoute que le film m’a donné la nausée, concrètement à 3 ou 4 reprises. C’est pas souvent que ca m’arrive. Ces filtres rouges, ces plans immondes sur les bambous, ces cadrages foireux, ces mouvements randoms de camera, c’est atroce. J’ai probablement raté un truc mais dans le fond comme la forme le voir devant pulp fiction et tant d’autres, c’est nimp.

  17. Wow je ne savais pas qu’il était possible de regarder Forrest Gump avec autant de premier degré, et de lui prêter des intentions qu’il n’a pas (genre par rapport à John Lennon…). A part ça super épisode !!!

    Bon sinon y’a l’excellent dernier épisode de Chroma qui est consacré à Piège à HK (d’ailleurs pourquoi le titre français et pas le titre original comme les films US ?) et Tsui Hark. Mais je pense que Papa l’a sûrement déjà vu 🙂

    Et je trouve ça dommage que les gens ne jouent pas le jeu de n’envoyer qu’une liste… Du coup faible espoir de voir la mienne un jour sélectionnée. Pourtant je trouvais que y’avait du potentiel avec le thème de la dystopie (Starhip Trooper, Demolition Man, 12 Mokyes).

  18. Alors, j’ecoutais, tout aller bien, j’etais d’accord avec tout sauf… « Hardcore Metal » pour parler de Meshuggah?! Non, mais non, c’est juste un groupe de Metal qui n’a rien a voir avec le Hardcore. Pas que j’ai quelque chose contre le Hardcore, bien au contraire, mais ne melangeons pas tout.

    Sinon ouais, the Nice Guys etait l’un des meilleurs films de 2016, sans soucis.

Répondre à Mathieu Lubrun Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.